MENU

Assemblée Générale 2007 Elle s’est déroulée le 10 mars 2007 au foyer des jeunes travailleurs de Brest

, par ouvradou

Compte-rendu de l’assemblée générale ordinaire d’Infini qui s’est déroulée le 10 mars 2007 au foyer des jeunes travailleurs à Brest.

PDF - 410.7 ko
CR de l’AG 2007

Rédacteurs-trices : Denis, Aude, Jean-Pierre, Pascal, Gérald

Relecteurs-trices : Nicole, Monique, Henri, Jean-François

14h30 - 16h30 : travail en atelier

Voici les 3 thèmes d’atelier qui étaient proposés
par le CA :

  • le règlement intèrieur ou charte associative : quel
    contenu ?
  • trouver des idées pour concrétiser plus visiblement
    les valeurs propres à Infini : l’internet pour tous,
    préservation de la liberté, action en faveur du
    logiciel libre.
  • Fonctionnement et évolution de l’équipe technique et
    de la plateforme.

Faute de temps, seuls les deux premiers thèmes ont pu être
traités. Une réunion de techs a été
programmée pour le lendemain afin d’avancer sur le sujet.

1.Atelier sur le règlement intèrieur

Après diverses tentatives non finalisées, l’association
vit depuis un certain temps sans règlement intèrieur.
Cet atelier a produit un texte qui définit les différents
points cités dans les statuts de l’association et qui font
référence au règlement intèrieur. Ce
texte est annexé à ce compte-rendu (voir annexe 2). Le
texte a été ensuite proposé au vote de l’AG
(voir dans la suite du CR).

2.Atelier sur la mise en pratique des valeurs d’Infini

Les statuts de l’association (cf. http://new.infini.fr/article.php3?id_article=2)
mettent en relief certaines valeurs dans lesquelles doit se
reconnaître tout adhérent-e à l’association.
Rappelons les ici :

 L’association Infini se donne pour finalité de défendre des valeurs simples :

- respect de l’autre

- liberté d’opinion

- libre accès à la communication et la connaissance

- solidarité et partage des compétences

- refus de toute forme de racisme et de ségrégation

- démocratie 

Voici les propositions qui ont
été établies par cet atelier pour mettre en acte
certaines d’entre elles :

  • faire la promotion de la " nétiquette "
    auprès des adhérents par un affichage visible sur le
    site, en faisant acte de pédagogie et en étant
    soucieux, au quotidien, de son respect dans nos échanges sur
    les différentes listes de diffusion de l’association ;
  • un travail analogue est aussi envisagé
    pour faire mieux connaître les dispositions légales
    protégeant la vie privée et les données
    personnelles (loi informatique et libertés du 6 janvier
    1978) ;
  • faire la promotion du concept de
    logiciel libre et des standards ouverts ;
  • mettre en place un forum d’entraide et
    d’échange de savoirs.

L’atelier a proposé en outre deux actions
en faveur des valeurs de solidarité touchant l’administration
de l’association :

  • le transfert du compte bancaire
    de l’association (actuellement le Crédit Agricole) vers une
    banque affichant nettement une politique dans ce sens. En
    l’occurrence, il s’agit du Crédit Coopératif.
  • Au niveau de l’abonnement
    d’électricité, l’atelier propose d’abandonner le
    nucléaire (i.e. EDF) pour un fournisseur basé
    exclusivement sur le renouvelable et le respect de l’environnement.
    Enercoop (société coopérative d’intérèt
    collectif http://www.enercoop.fr/)
    sera contactée. Auparavant, un diagnostic énergétique
    des locaux devra être effectué.

16h30 - 17H00 : présentation de la bande annonce du film " intergénér@tions.brest, la rencontre " par Monique

Plus d’info =>http://intergenerations.infini.fr/

17H00 - 19H00 : AG statutaire

La liste des votants figure en annexe 1

1.Synthèse des ateliers et votes sur des motions éventuelles

  • Atelier sur le règlement
    intèrieur
    L’ensemble des propositions a été
    adopté à l’unanimité des membres présents
    ou représentés.
  • Atelier sur la mise en pratique des
    valeurs d’Infini
    L’ensemble des propositions a été
    adopté à l’unanimité des présents. Des
    personnes ont signalé leur intêret particulier
    pour certaines de ces actions :
  • Nétiquette => Jean-François
    et Gérald,
  • Libre et standards ouverts => Denis,
    Nicole, Fanch, Gérald,
  • transfert bancaire au Crédit
    coopératif => Jean-Pierre, Pascal,
  • Enercoop => Nicole, Jean-Pierre

2.Rapport d’activité de l’année écoulée (Aude et Denis)

Les activités d’Infini au cours de l’année
2006 ayant été fort nombreuses, leur description
occupent quelques pages qu’on retrouvera inextenso en annexe 3. En
voici le plan :

Nouveaux adhérents

  • Les projets
  • Les formations
  • Stagiaires
  • Travaux
  • Partie tech

3.Rapport financier (Pascal)

Compte de fonctionnement 2006

Charges : Produits :

Achats et services extèrieurs 11 328,25 �
Prestations et cotisations 12 588,01 �
EDF 1 133,38 �

Prestations 2 005,35 �
Fournitures et entretien 415,52 �

Adhésions hébergement 7 351,31 €
Loyer et bail 4 068,72 �

Adh�sion �coles de Brest 2 508,36 �
Assurances 476,83 �

Adh�sion mel+tech 275,72 �
Missions 77,60 �

Droits d’entr�e

447,27 �
Frais postaux 55,62 �



T�l�phone 280,10 �



Frais bancaires 0,00 �

Subventions 26 589,88 �
Ligne Internet et maintenance 3 520,48 �

CNASEA, Conseil r�gional et Ville de Brest (Emploi jeune) 18 389,88 �
Cotisations 100,00 �

Ville de Brest 7 000,00 �
Projets 1 200,00 �

Appel � projet 2006 1 200,00 �





Salaires et charges 26 524,74 �


Salaires nets 15 582,56 �



Cotisations 10 883,18 �

Produits exceptionnels (remb imp�ts) 1546,17 �
Autres charges 59,00 �








Imp�ts et taxes 634,77 �





Produits financiers 343,46 �
Pertes 46,61 �


Charges exceptionnelles 360,44 �







R�sultat 2 172,71 �







TOTAL : 41 067,52 �
TOTAL : 41 067,52 �

Ces chiffres sont certifi�s conformes aux
documents de comptabilit� de l’association.

Bilan au 31 d�cembre 2006

Actif : Passif :

Immobilisations
609,80 �
Capitaux propres
19 248,29 �
Mat�riel 0,00 �

Fonds associatif 22 105,11 �
Caution 609,80 �

Report � nouveau -2 856,82 �







Cr�ances
2 242,84 �
R�sultat
2 172,71 �







Charges d’avance
73,16 �
Fonds d�di�s
1 200,00 �







Comptes
23 633,49 �
Dettes
3 338,29 �
Banque 1 488,89 �

(cotisations salariales)

Livret 22 049,63 �




Caisse 94,97 �

Produit par avance
600,00 �







TOTAL :
26 559,29 �
TOTAL :
26 559,29 �

Ces chiffres sont certifiés
conformes aux documents de comptabilité de l’association.

4.Renouvellement du conseil d’administration

Rappel des statuts de
l’association (http://new.infini.fr/article.php3?id_article=2) :
le
CA doit être constitué de 7 adhérents minimum et
de 14 au maximum.

Les candidats entrants ou en renouvellement de mandat :

  • Monique Argoualc’h
  • Henri Boîtier
  • Jean-François Delcamp
  • Denis Dordoigne
  • François Elie
  • Gérald Ouvradou (ATTAC Finistère)
  • Jean-Pierre Quélard

L’AG à l’unanimité des membres présents ou
représentés pour mandate ces personnes au conseil
d’administration de l’association.

L’AG s’est terminée à 19H30 par le pot traditionnel (+
restau pour ceux et celles qui étaient disponibles :-).

Annexes

1.émmargement

Liste des adhérents ayant participé
aux votes en leur nom propre ou au nom de la structure qu’ils
représentaient, ou encore à travers un pouvoir qu’ils
avaient confié à un adhérent présent.

  • Aude barthélemy
  • Denis Dordoine
  • Gerald Ouvradou (Lui-même et Attac Finistère)
  • Thierry Berthou (API)
  • François Elie (Lui-même et Ti ar bed)
  • Jean-François Delcamp
  • Pascal Coince
  • Frédéric Le Saout
  • Henri Boitier
  • Monique Argoualc’h
  • Nicole Jacquin (Elle-même et Delestage)
  • Jean-Pierre Quélard (Lui-même et Patrrk ar Skoazell)
  • Henri Gabolde (Ubapar)
  • Mohamed Habib (Association Djibouti Bretagne)
  • Cyril Quéméras (pouvoir donné à Jean-François Delcamp)
  • Nicolas Jullien (pouvoir de M@rsouin donné à Pascal Coince)
  • Philippe terrieux (pouvoir donné à Nicole Jacquin)
  • Claude Colin (pouvoir donné à henri Gabolde)
  • Denis Rollier (pouvoir à Pascal Coince)
  • Chantal Terrieux (pouvoir donné à Monique Argoualc’h)

2.Règlement intèrieur

I Montant du droit d’entrée, des cotisations annuelles et mode de règlement :
  • Droit d’entrée : 15 euros
  • Cotisation Tech : 10 euros
  • Cotisation mail : 30 euros
  • Cotisation hébergement : 75 euros
  • Cotisation hébergement des écoles : selon convention.

Les cotisations peuvent être réglées
en espèces, par chèque ou par virement

II Refus ou annulation d’une admission

Le conseil d’administration a un délai de
deux mois pour refuser ou annuler une admission s’il s’avèrait
que celle-ci n’est pas conforme aux statuts de l’association.

III Scrutin en fonction du montant des actes

Les actes dont le montant est compris entre 100
est 500 euros est soumis à l’approbation d’un membre du
conseil d’administration.

Tout acte dont le montant dépasse 500 euros
fait l’objet d’un scrutin en conseil d’administration.

III Modalités de réunion et de consultation par suffrage électronique du conseil d’administration.

Le conseil d’administration établit les
modalités de son fonctionnement dans le respect des statuts et
les publie.

IV participation aux r�unions du conseil d’administration

Le conseil d’administration se réserve le
droit de refuser toute personne qui n’aura prévenu de sa
présence. En cas de non réponse, une demande de
participation à une réunion du conseil d’administration
est considérée acceptée.

V Assemblée générale par un procédé électronique :

Les modalités de déroulement d’une
assemblée générale par un procédé
électronique sont publiés au moins un mois à
l’avance.

3.Rapport d’activité

Les nouveaux adhérents

29 nouvelles adhésions en 2006.

Les projets
1 La santé hier à Brest anecdotes et recettes

1.1 Publics concernés

 El�ves
de 12 � 16 ans en rejet de l’institution scolaire et des
apprentissages
 Personnes
�g�es

1.2 Porteur du projet

Dispositif Relais coll�ge
Kerbonne
 contact :
Monique Argoualc’h
 adresse :
25, rue Paul Bert CS 63 816 29 238 BREST Cedex
 dr.kerbonne@groupeamj.org - monique.argoualch@infini.fr

Les Classes Relais accueillent des jeunes sous
obligation scolaire (moins de 16 ans) ne relevant pas de
l’enseignement adapt� ou sp�cialis�.

Les motifs qui pr�sident �
l’admission d’un jeune dans une Classe Relais sont li�s
� des probl�mes de d�scolarisation,
d’absent�isme, de comportement, d’incivilit�s,
de d�motivation dans les apprentissages.

L’objectif est de r�ins�rer
durablement ces �l�ves dans un parcours de formation
g�n�rale, technologique ou professionnelle en les
engageant simultan�ment dans des processus de resocialisation
et de r�investissement dans les apprentissages.

1.3 Partenaires

Association Infini
 contact :
Aude Barth�lemy
 adresse :
25, rue Fautras 29 200 BREST
 www.infini.fr
 aude.barthelemy@infini.fr

L’Association Infini d�veloppe des
activit�s d’accueil, des points d’acc�s
internet, de formation, de conduite de projets innovants dans le
domaine des Technologies d’Information et de la Communication,
et l’hebergement de sites. Elle joue en la mati�re un
r�le unique et pr�pond�rant sur la place
brestoise et compte, au niveau national, parmi la demi-douzaine
d’associations de ce type. Ses adh�rents sont pour
l’essentiel des associations (plus d’une centaine), des
collectivit�s locales et territoriales et quelques
individuels.

R�sidence municipale Louise Le Roux
 contact :
Claude BOTTA
 adresse :
20, rue de Maissin 29 200 BREST
 02.98.05.64.00

Le travail de collaboration, men� les
ann�es pr�c�dentes, entre le Dispositif Relais
Kerbonne l’association Infini et la R�sidence Louise Le
Roux a permis la mise en place d’un PAPI. Cette ann�e,
ce lieu identifi� sera utilis� pour un travail de
collaboration entre les personnes �g�es et les �l�ves
du Dispositif Relais sur le th�me de la sant�, th�me
retenu par ailleurs comme projet central du Dispositif Relais (il
impliquera les �l�ves, les parents et le quartier). Les
informations r�colt�es aupr�s des personnes
�g�es sur les pratiques de la sant� �
Brest dans la premi�re moiti� de XX�me si�cle
seront �dit�es sur le wiki.

1�re phase Sensibilisation - Information - Formation

Au Dispositif Relais : Sensibilisation
sur la sant� sur la philosophie du wiki Pr�sentation le
projet Formation utilisation d’Internet utilisation d’un
wiki pr�sentation de wiki-Brest utilisation du wiki-Brest

A la R�sidence Louise Le Roux : Une
pr�sentation du projet sera faite en parall�le aux
r�sident-e-s et au personnel de la R�sidence Louise Le
Roux.

2�me phase Collecte
d’informations et �changes autour de la sant� au
PAPI de la R�sidence. Pour que les �l�ves du
Dispositif Relais puissent jouer leur r�le de passeurs de
m�moire, des temps de rencontres seront organis�s
autour d’Internet entre les g�n�rations pour
installer la confiance mutuelle et l’envie d’�tre
ensemble.

1.4 Evaluation du projet

Les �l�ves donneront l’envie
aux personnes �g�es d’alimenter le wiki de mani�re
autonome sur diff�rents th�mes.

1.5 Objectifs

Permettre plusieurs apprentissages :
 Ma�triser
l’Internet
 Utiliser
les wikis
 Pratiquer
wiki-Brest
 Ma�triser
l’�criture

Valoriser l’estime de soi chez les �l�ves
du Dispositif Relais (r�le social)

Cr�er du lien entre les g�n�rations

D�velopper le sentiment d’appartenance
� une collectivit�

Sensibiliser � la sant�

Mettre en avant l’importance de l’�crit

Inciter � utiliser l’�criture
comme outil de communication

2 Cyber caf� �quitable solaire multiacc�s

2.1 Porteur du projet :

L’association INFINI se
propose de faire d�couvrir et promouvoir l’utilisation
du r�seau mondial informatique internet, � des fins non
commerciales et/ou coop�ratives, d’organiser des
activit�s associatives li�es � ce r�seau,
former le public � ces nouvelles technologies. Plusieurs
actions concr�tisent ce projet : h�bergement,
formations, initiations, acc�s publique � internet,
mise en r�seau des comp�tences, assistance technique,
promotion des utilisations, ainsi que toute autre action en accord
avec l’objet de l’association. http://www.infini.fr

2.2Contact  : Jean-Pierre
Qu�lard cyber-cafe@infini.fr

2.3Partenaires :

DELESTAGE (D�vELoppEment
de Syst�mes et Techniques d’Am�lioration de la
Gestion �nerg�tique) �uvre pour construire
l’�conomie Cosmo�n�rg�tique, dans
son activit� d’expertise, en synergie avec sa recherche
de solutions techniques nouvelles qu’elle nourrit. Ainsi est
mis en chantier le laboratoire de Cosmo-�nerg�tique
pour valider ces solutions en synergie avec les acteurs de l’�conomie
Solidaire dans laquelle s’inscrit fondamentalement cette
activit� de v�ritable secourisme du Monde.
http://www.delestage.org

TI AR BED est une
association loi 1901 qui a pour objectif de :
 d�velopper
le commerce �quitable,
 promouvoir
l’�conomie solidaire,
 d�velopper
toute forme d’�ducation au d�veloppement,
 travailler
en r�seau avec d’autres associations de solidarit�
internationale. http://www.tiarbed.infini.fr

DEFIVISU.COM/CGA29 propose son
savoir-faire aux d�ficients visuels du finist�re, afin
de favoriser leur int�gration sociale par l’informatique
et par l’accompagnement d’un chien guide d’aveugle.
defi.visucomcga29@megalis.org

Infini, D�lestage, Ti ar bed, Brest
wireless ont d�j� anim� ensemble deux
cyber-caf�s :

 lors
de “Nature en f�te” en octobre 2005 au jardin
collectif Park ar Skoazell,
 pendant
le “Festival des chaises et des mots” le solsice d’�t�
2006 � la MPT du Valy-Hir. Deux essais encourageants de
cyber-caf�-�quitable solaire sans fil qu’il
convient de rendre accessible aux personnes d�ficientes
visuelles avec le soutien de d�fivisu.com/cga29.

Beaucoup de r�seaux organisent festivals et
manifestations diverses sans penser � permettre l’acc�s
� internet durant l’�v�nement. Leurs
listes, si elles ont �t� tr�s actives pendant la
pr�paration, ne transmettent plus les informations de derni�re
minute. Pour pr�senter leur �uvre, les webmestres ne
peuvent que mentionner l’adresse du site sur une affichette.
S’il est coop�ratif, les �ventuels participants
doivent reporter au lendemain leur inscription.

Nous nous proposons alors � ces r�seaux,
lorsqu’ils se rencontrent d’animer un cyber-caf�
convivial.

Pour la connection nous aurons besoin du savoir
faire de Brest-Wireless. Nicole, notre trayeuse de soleil, d�montre
qu’il suffit de concentrer les rayons du soleil pour produire
de la vapeur. Notre cafeti�re sera un exemple d’application
de ce proc�d�. Il pourra �tre li�geois. Il
suffit de combiner le th�or�me de carnot au second
principe de la thermodynamique : le soleil en chauffant
alternativement deux cylindres remplis de gel de silice refroidira un
fluide. Pas de fr�on, il marchera � l’eau notre
frigo. L’�lectricit� sera produite par un panneau
photovolta�que monocristalin. Mais attention si nous consommons
trop d’�nergie, il nous faudra p�daler. Les v�los
sont d�j� �quip�s d’alternateurs
r�cup�r�s. V�los qui serviront bien s�r
aussi autant que possible au transport de notre cyber-caf�.
Nous nous assurerons que les producteurs du caf� b�n�ficient
du fruit de leur travail et qu’ils puissent participer �
la vie locale. Nous emprunterons les ordinateurs portables �
la ville de Brest. Les pages web pourront �tre lues grace �
la synth�se vocale et au navigateur en mode texte Lynx. Nous
aurions volontiers ajout� le confort d’utiliser une
tablette tactile mais cet �quipement co�te h�las
les yeux de la t�te.

Le cyber-caf� sera un lieu o� tous,
ainsi que les chiens, seront bienvenus. Ainsi tout public est vis�.
Que n’avons-nous pas fait d’ailleurs pour le mettre �
l’aise et suciter sa curiosit�. Il va de soi que les
personnes y trouveront tout l’accompagnement dont elles ont
besoin et que les usagers avertis disposeront de la connection qui
leur est n�cessaire. Nous donnerons cependant la priorit�
aux usages de l’internet qui contribuent � l’�v�nement
et au projet de ses organisateurs. Aussi, m�me s’ils
peuvent compter sur notre pr�sence, nous leur demanderons
d’animer avec nous cet espace. Ce sera l’occasion pour
les porteurs de projet multim�dia de le pr�senter, de
montrer que l’on peut mettre en ligne du contenu ensemble et
maintenant et d’abaisser le seuil de passage � l’acte
des contributeurs, d’avoir un retour sur leur travail, des
suggestions qui am�neront � �crire de nouvelles
boucles. Permettre la lecture des pages web � tout un chacun �
l’aide de la synth�se vocale et en mode texte
sensibilise sur les probl�mes li�s �
l’accessibilit�. Les photographes et les webmasters
seront alors un public particuli�rement vis�. Un
message alternatif suffit pour que l’image prenne du sens. Des
fioritures cens�es �tre si jolies peuvent devenir
dissonantes.

Il en r�sultera un besoin de formations.
L’association Infini se doit d’aider � am�liorer
les codes sources qu’elle h�berge. Nous avons des
progr�s � faire dans l’�criture de pages
conformes aux standarts et peaufiner nos feuilles de style en
fonction des divers medias. L’accessibilit� commence par
l�.

Nous constatons � quel point elle pose
probl�mes. Le co�t du mat�riel adapt� est
prohibitif. Nous qui d�fendons environnement et logiciel
libres devrons emprunter � chaque fois � la ville un
ordinateur qui tournera sous windows pour que la synth�se
vocale puisse fonctionner. L’autre sous linux car nous y
tenons. Nous sommes donc r�solus � nous unir et �
cr�er tous liens utiles pour am�liorer cette situation.
Mais c’est l� un vaste chantier. Signalons ici qu’Infini
proposera vonlontiers � ses techniciens stagiaires de
travailler sur ce sujet.

strong>Calendrier : Le calendrier
sera fonction des actions qui seront programm�es. Pour
l’instant l’http://agendabrest.infini.fr n’est pas
tr�s rempli. Des dates de sont pas encore arr�t�es :
une manifestation canine, Tiegezh ar Bed... Vert le jardin nous
invite chaque solstice chaque �quinoxe. Mais comment les
structures pourraient-elles reserv� un cyber-caf� dont
elles ignorent l’existence. Il convient d’en faire le
tour d�s maintenant et leur pr�senter le projet.

Pour �crire le projet nous avons utilis�
les NTIC. Nous avons besoin de nous voir de visu le plus tot possible
pour le pr�ciser et le faire �voluer avec de nouveau
partenaires. La FOL MAMIe qui se pose des questions sur la
possibilit� de se connecter au cours de ses itin�rances
futures parmi le r�seau associatif, est int�ress�e,
mais prise de court ne peut dire la place que la Ligue pourrait
prendre dans ce dossier.

Les formations
1Formation SPIP mairie (une vingtaine d’heure)

1.1Contenu :

aFonctions
�l�mentaires de r�daction

�tre capable d’utiliser les
fonctions �lementaires de r�daction dans un site
existant

 acc�der,
naviguer, lire l’information sur un site de co-publication
 �diter
une br�ve, un article en utilisant les r�gles de
syntaxe �l�mentaires
 �diter
un lien avec un article propos�, publi� ou un site web

bComment cela
marche ?

�tre capable de reconna�tre dans
une page

 les
�l�ments pr�sents dans toutes les pages,
 les
�l�ments �crits par un r�dacteur pour
cette page,
 les
�l�ments r�cup�r� par le syst�me
dans d’autres pages

cFonctions
�l�mentaires d’administration

�tre capable d’utiliser les
fonctions �lementaires d’administration dans un site
existant

 d�placer
un article, une rubrique
 cr�er
un auteur, ajouter un auteur � un article
 syndiquer
un autre site
 consulter
les statistiques

2Approfondissement Spip niveau 1 - Dur�e : 2 heures

2.1Pr�sentation et Objectifs de la
s�ance

 �tre
capable d’installer spip chez un h�bergeur

 �tre
capable de configurer spip

2.2Pr�-requis :

conna�tre les fonctions �l�mentaires
de r�daction

3Approfondissement Spip niveau 2 - Dur�e : 2 heures

3.1Pr�sentation et Objectifs de la
s�ance

 �tre
capable de faire une mise � jour

 �tre
capable de t�l�charger un nouveau squelette

 �tre
capable de modifier un squelette

3.2Pr�-requis :

 conna�tre
les fonctions �l�mentaires d’administration

4Cours Spip UBO Deust-TMIC (Techniciens des M�dias Interactifs et Communicants )

Module de 24H

4.1Objectif :

�tre capable d’utiliser Spip de A � Z

Aupr�s des associations/
collectivit�s/ particuliers adh�rents �
l’association INFINI, le but �tant de mettre un site en
place, et de l’alimenter.

Stagiaires

St�phane
balay
�tudiant de la
Joliverie � Nantes stagiaire � Infini, s
’occupe
du bon fonctionnement des postes du P.A.P.I, � install�
plusieurs ordinateurs et mont� le serveur NIS (serveur de
compte centralis�).

font size="2">Steven
Lebras
en formation de TS+
Responsable Micro, R�seaux et intranet �
l’�tablissement La Joliverie � St S�bastien
sur Loire ( pr�s de Nantes) est stagiaire pour Brest Wireless
dans les locaux d’Infini, faute d’avoir eux-m�mes des locaux.
Son projet de stage consiste en l’�tude et la mise en
application d’une architecture et d’une s�curisation du r�seau
dans le cadre du projet Brest Sans Fil port� par la Mairie de
Brest.

Travaux : ehh, �a avance... :-)
Partie tech

Le premier semestre 2006 a essentiellement �t�
marqu� par une refonte de la plateforme incluant la migration
totale des services vers la plateforme AlternC, ce qui a entrain� :

la suppression des plus grosses
failles de s�curit� de la plateforme.

la suppression et recyclage (PAPI) de
tout le mat�riel inadapt� qui �tait utilis�
pour faire tourner l’ancienne plateforme

une remise en �tat de la salle
serveurs du local.

une r�duction de la charge de
travail des techs sur l’exploitation quotidienne de la plateforme.

A partir de la fin de l’�t�, on a
constat� une croissance tr�s forte de l’utilisation du
serveur d’h�bergement (Vilaine) : espace Web, de 45 GB en
ao�t � 60 GB en d�cembre ; trafic Web, de 12
acc�s/seconde en juin � plus de 15 en fin d’ann�e ;
nombre de requetes Mysql, de 20 par seconde en juin � 180
actuellement. Cela n’est pas sans cons�quence : l’acc�s
aux sites d’Infini est lent, et le serveur plante r�guli�rement
(il plante si bien qu’on ne peut rien faire � distance, il
faut aller au local)

Le serveur, malgr� les optimisations et
ajouts successifs de m�moire, est � la limite de ses
possibilit�s d’absorption de charge, ce qui peut expliquer les
lenteurs � certains moments et les arr�ts de service.

Le second semestre a vu l’arriv�e de 4
nouveaux serveurs destin�s � �tre install�s
dans un Datacenter (dont deux pour les besoins de l’association, et
deux pour les besoins du projet de m�diath�que
collaborative Mediablog-brest.net), mais l’ann�e n’a pas fini
sur un succ�s � ce sujet : une effroyable poisse
au niveau du nouveau mat�riel (pannes multiples,
configurations en erreur, allers-retours du SAV ...) et l’urgence de
placer les serveurs � Lorient nous ont conduit � les y
installer sans avoir valid� tous les tests de fonctionnement ;
r�sultat, il a fallu les ramener � Brest pour les
reconfigurer.

Depuis le d�but de l’ann�e 2007,
nous avons commenc� � installer les serveurs au
datacenter � Lorient, trois d’entre eux remplissent
aujourd’hui leur r�le, dont le serveur m�diath�que.
La discussion est �galement en cours pour r�duire la
charge de notre serveur principal d’h�bergement mutualis�
(Vilaine) par un transfert de certains services sur d’autres
machines, et par le d�marrage du serveur d’h�bergement
mutualis� � Lorient. Par ailleurs, ce d�but
d’ann�e est �galement marqu� par un nouveau d�fi
qui est celui de la s�curit�, risque � ne pas
n�gliger en p�riode de croissance des services
d"h�bergement.

Bilan humain .

Le premier semestre a été très
actif avec le renfort de deux stagiaires (Denis et Yann) à
plein temps dans l’équipe tech pendant près de quatre
mois.

Le second semestre a été marqué
par une montée en charge sur le serveur d’hébergement,
des difficultés d’initialisation des nouveaux serveurs, et par
voie de conséquence un essoufflement de l’activité
tech.

Depuis janvier 2007, Olivier, moteur de l’équipe
tech depuis plusieurs mois, est parti sur d’autres projets. L’équipe
tech, qui se reposait (trop ?) largement sur lui, a dû se
"reformer" et se renforcer : ainsi, Denis s’est
impliqué plus largement, et Jean a rejoint l’équipe fin
novembre 2006.

Le projet pour 2007 reste de recruter des techs et
des mi-techs, notamment des Brestois qui pourraient intervenir sur
place en cas de besoin et c’est avec grand plaisir que l’équipe
tech a intégré le jour même de l’AG une nouvelle
recrue en la personne de Pascale Picol à qui nous souhaitons
ici la bienvenue.

Rapport approuvé par l’assemblée
générale à l’unanimité des membres
présents ou représentés.