MENU

Une imprimante 3D, premier pas vers le fablab de Télécom Bretagne

Il aura fallu un peu moins de deux jours pour mettre en service la première imprimante 3D du nouveau fablab de Télécom Bretagne. Dans quelques jours les élèves de l’École vont s’initier à son fonctionnement en concevant des produits innovants dans le cadre de leur formation. Le laboratoire de fabrication va s’étoffer progressivement avec l’acquisition de nouvelles machines et de composants électroniques et s’intégrer dans le fablab brestois actuellement en cours de construction.
L’imprimante 3D s’éclaire, le montage touche à sa fin !

Qu’est ce qu’un fablab ?

Un fablab est un espace de co-création numérique basé d’une part sur le partage de logiciels et d’équipements librement reproductibles et, d’autre part, sur les échanges entre créateurs d’horizons multiples.

On retrouve dans un fablab de nombreux outils, tels que des instruments de découpe laser ou vinyl, des imprimantes et scanners 3D, des défonceuses à bois, des machines-outils à commande numérique, des composants électroniques (diodes, led, résistances, cartes programmables de type Arduino, capteurs kinect ou zigbee…). Un système de visio-conférence vient compléter l’équipement pour permettre à des concepteurs d’échanger avec leurs partenaires n’importe où dans le monde. Il s’agit en effet de privilégier l’échange sous toutes ses formes car la formation dans le fablab s’appuie sur des projets et l’apprentissage par des pairs. En utilisant le laboratoire, l’utilisateur s’engage à prendre part à la capitalisation des connaissances et à former d’autres personnes.

Un fablab à Télécom Bretagne

La mise en service de l’imprimante 3D marque la création du fablab de l’École. D’autres équipements viendront prochainement enrichir le laboratoire de fabrication. L’objectif est, dans un premier temps, de créer, pour nos élèves-ingénieurs, un espace d’application de leurs connaissances théoriques favorisant l’apprentissage par l’action . Les thématiques du fablab étant au cœur des compétences de l’École, le matériel pourra être utilisé dans le cadre de projets ou de cours d’intersemestre. À terme, l’espace de création sera largement ouvert à l’extérieur, aux particuliers comme aux entrepreneurs, aux start-up des incubateurs ou à toute personne désireuse de produire des prototypes. Il s’intégrera dans le dispositif plus large des initiatives fablab brestoises et bretonnes.

Le programme de fablab a été créé par Neil Gershenfeld à la fin des années 90 et lancé au Media Lab du MIT (Massachusetts Institute of Technology, USA). Le travail initial consistait à explorer comment le contenu de l’information renvoyait à sa représentation physique, et comment une communauté pouvait être plus créative si elle avait accès à une technologie.
Le concept de laboratoire fablab découle aussi d’un cours très populaire appelé « How to make almost anything » (Comment presque tout fabriquer ). Ce cours est encore ouvert aux étudiants lors des cours semestriels d’automne au MIT.
Aujourd’hui le réseau mondial des fablabs se structure et la communauté des utilisateurs s’agrandit de jour en jour. Une charte mondiale précise les missions, les modes d’accès ainsi que les responsabilités qui découlent de l’utilisation d’un laboratoire local de fabrication. Quelques fablabs sont déjà opérationnels en France, citons PiNG à Nantes, Artilect FabLab à Toulouse ou bien Faclab en cours de montage à Cergy Pontoise. Un projet verra aussi bientôt le jour à Brest. Notons également la présence d’un dynamique réseau breton #BZHLab qui fédère de nombreux partenaires tels que la Maison du libre, la Ville de Brest, l’association des Petits débrouillards Bretagne, Télécom Bretagne, l’Ensta Bretagne, l’École nationale d’ingénieurs de Brest, l’Isen…

+ d’infos sur l’origine des fablabs en vidéo avec Daniel Kaplan, délégué général de la Fondation pour l’internet nouvelle génération.

Les prochains rendez-vous sont :

- le 19 janvier : premier TP arduino pour les élèves de Télécom Bretagne (campus de Rennes) et Bourse aux technologies « Les objets communicants » avec une présentation du projet SmarTB ;

- du 23 au 27 janvier : cours d’ intersemestre « Fablab ou comment concevoir à peu près tout » ;

- du 1er au 4 février : Jardin numérique, événement ouvert à tous avec au programme des ateliers arduino, ateliers imprimante 3D, projet DIY…

Contact : Sylvie Kérouedan, enseignante-chercheuse au département Électronique – sylvie.kerouedan@telecom-bretagne.eu.
URL : http://www.telecom-bretagne.eu/lexi...
Lexians
URL : http://www.telecom-bretagne.eu/lexians/
Posté le 18 January 2012 par Delphine LUCAS
©©a-brest, article sous licence creative common info